Foire aux
questions

Qu'est-ce que le microbillage ?

Le microbillage est une technique de décapage mécanique très répandue pour le traitement de l’aluminium et de l’acier inoxydable. En plus de décaper, le microbillage présente un réel intérêt esthétique et permet de modifier légèrement les propriétés de surface des éléments traités.

Le décapage mécanique, qu’est-ce que c’est ?

Le microbillage est une des nombreuses solutions de décapages mécaniques utilisées en industrie. Le principe est toujours le même : des particules abrasives sont projetées sous air comprimé. Le frottement créé à la surface de la pièce traitée vient retirer tous les résidus issus du processus industriel, tels que les traces de colles, de vernis, d’huiles ou de rouille.

Les méthodes de décapage les plus abrasives peuvent également attaquer les couches supérieures des surfaces métalliques. Cela permet alors d’en gommer les aspérités et d’effacer les éventuelles griffures, mais en modifie l’épaisseur et, potentiellement, les propriétés mécaniques.

Les méthodes divergent essentiellement par la composition des abrasifs et la pression utilisée lors de l’aspersion. Parmi les solutions de décapage mécanique les plus répandues, on retrouve :

  • Le sablage, qui recourt à des sables de quartz ou des sables spéciaux,
  • Le grenaillage, qui utilise des petites billes d’acier,
  • Le corindonage, basé sur un minerai à haute teneur en titane, le corindon,
  • Et enfin le microbillage, méthode plus douce faisant usage de petites billes de verre ou de céramique.

Comment est effectué le microbillage ?

Le microbillage s’effectue par la projection de microbilles de verre ou de céramique sous une pression relativement faible, entre 1,5 et 6 bars. Les billes font le plus souvent entre 100 et 200 microns d’épaisseur.

Pour les pièces de petites et moyennes dimensions, le microbillage s’effectue dans des cabines spécialisées. Les éléments de tôlerie plats ou les pièces de grandes dimensions peuvent être décapés sur des machines automatisées dotées de convoyeurs motorisés, ou plus simplement par le biais de sableuses-microbilleuses manuelles.

Pourquoi opter pour le microbillage des surfaces aluminium ou inox ?

L’abrasion par microbilles est une solution de finition et de dépollution idéale pour les pièces de tôlerie en aluminium ou en acier inoxydable. A la fois efficace et peu agressif, le microbillage apporte une solution à des problématiques tant techniques que pratiques ou esthétiques.

Décaper sans abîmer

Le microbillage utilise une pression d’air faible et des produits abrasifs relativement doux. Il se prête donc très bien au décapage des surfaces fragiles, mais aussi des objets imposants des contraintes très strictes en matière d’épaisseur, de dimensions ou de rendu de surface. Par ce procédé, on peut retirer toutes les impuretés résultant du processus de fabrication et d’assemblage sans endommager le produit final ni modifier ses propriétés physiques et mécaniques.

Des atouts esthétiques indéniables

Une des principales utilités du microbillage est d’uniformiser l’aspect extérieur des éléments décapés. Ce traitement de surface offre un rendu satiné agréable à l’œil et au toucher. Il est possible de réaliser une surface plus ou moins mate en fonction du type de microbilles utilisées.

Améliorer les propriétés de surface

Un traitement par microbillage permet également de modifier les propriétés de la surface du matériau. La texture donnée aux pièces décapées peut ainsi avoir des propriétés antidérapantes, ou encore améliorer l’accroche de futures peintures.
 

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question ? Le service EPSILON est là pour vous aider !

Contactez-nous