Foire aux
questions

Qu'est-ce que la soudure TIG ?

Le soudage TIG (Tungsten Inert Gas) est une méthode de soudage semi-automatique à l’arc, qui utilise une électrode non fusible pour chauffer les matériaux et protège la soudure avec un gaz inerte.

La technique

La soudure à l’arc consiste à atteindre le point de fusion des matériaux en les chauffant grâce à un arc électrique. Avec le soudage TIG, on utilise une électrode non fusible en tungstène à la place du dérouleur de fil, mais on conserve la protection au gaz (en l’occurrence, inerte).

Concrètement, le poste à souder TIG est un générateur électrique raccordé à la pièce à souder et à la torche de soudage. L’électrode est incorporée dans la torche et le gaz inerte est stocké dans une bouteille. Celle-ci est reliée à la torche par une électrovanne (qui contrôle le débit) et un détendeur (qui régule la pression). Quand la gâchette est actionnée, le gaz est projeté et l’arc se forme lorsque la torche est assez proche de la pièce à souder. On approche alors le métal d’apport (par une baguette non enrobée) qui fond sous la chaleur de l’arc, et forme une soudure nette.

Les avantages de la soudure TIG

Le soudage TIG est un procédé est plus lent que les autres, mais qui présente plusieurs atouts :

  • Il est facile d’utilisation, dans toutes les positions.
  • Il permet de souder différentes épaisseurs de matériaux.
  • Il offre un travail précis et esthétique.
  • Il garantit un meilleur contrôle du bain de fusion puisque la source de chaleur est indépendante de l’apport en fil.
  • Il dégage peu de fumée.
  • Il est automatisable.

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question ? Le service EPSILON est là pour vous aider !

Contactez-nous